"> ');
Rate successful

Sinh - costume traditionnel des femmes laotiennes

Huyen 0 Comments

Qu’est-ce que le Sinh ?

Le « Lao Sinh » est devenu un symbole pour les femmes laotiennes. Selon les croyances locales, sont les mères de nation. Il est traditionnellement composé de trois parties :
– Le « hua sinh » : c’est la ceinture, qui est généralement cachée et invisible dans le pantalon.
– Le « phuah sinh » : c’est le corps principal de la tenue, généralement de deux couleurs différentes. Il est par tradition peu décoré.
– Le « tin sinh » : c’est le bas de la jupe, décoré de motifs géométriques, qui peuvent indiquer où a été fabriquée la tenue.

La tenue est traditionnellement complétée au Laos par le « suea pat », une tunique à manches longues sans boutons dont le côté droit est rabattu sur le côté gauche, et par le « pha biang », une sorte d’écharpe portée par les hommes et les femmes.
La jupe est remplacée par un pantalon pour les hommes.

Cette tenue complète n’est portée que pour les grandes occasions, tels que les mariages ou les cérémonies religieuses. 

Procédé de fabrication

Le Sinh est taillé dans de la soie ou du coton, voire une combinaison des deux. Même si la production de masse en fibre synthétique existe, il est encore commun que les Laotiennes, surtout en milieu rural, fabrique leur Sinh elles-mêmes ou du moins, y ajoutent une broderie ou des motifs.
Les designs et motifs varient en fonction du groupe ethnique ; on peut donc associer un Sinh à une brodeuse particulière en fonction de l’endroit où elle vit ou du groupe ethnique auquel elle s’identifie.

Si le Sinh n’est pas le seul costume traditionnel présent au Laos (les minorités ethniques tels les Hmong ont leur propre costume), il est néanmoins le plus largement porté.

Source: Amedasie.com

Photo: Internet

Commentaires Utilisateur

Laisser commentaires

Contact